Comment avoir plus d'énergie en hackant ton alimentation

Comment avoir plus d’énergie en hackant ton alimentation

Comment avoir plus d'énergie en hackant ton alimentation

Avoir assez d’énergie est essentiel pour accomplir nos tâches quotidiennes et atteindre nos objectifs.

C’est ce qui fait en sorte que nos journées sont ultra-productives, qu’on a de l’avance sur notre planning de la journée et qu’on s’exclame en se frottant les mains “amenez-en de l’ouvrage”!

Quand on a l’énergie de Popeye qui vient de se descendre une canne d’épinards, on se sent motivé, en confiance et prêt à tout. On voit clairement le chemin qui se dresse devant nous et les obstacles qui s’y trouvent ne nous effraient pas.

Le problème, c’est qu’on n’a pas toujours assez d’énergie.

Trop souvent, on passe nos avant-midis avec les yeux “dans la graisse de bines” et nos après-midis en food coma à lutter contre l’irrésistible envie d’aller s’enfermer dans une cabine de toilettes pour faire une power nap.  

Manquer d’énergie, c’est non seulement un état très désagréable qui nous donne l’impression de n’être bons à rien, mais c’est aussi très nuisible à notre productivité et nos performances au travail. Sans l’énergie nécessaire pour travailler à notre plein potentiel, on ne parvient jamais réellement à démontrer notre valeur et on plafonne professionnellement.

Heureusement, on n’est pas sans recours et on peut influencer notre niveau d’énergie de différentes façons, par exemple grâce à l’alimentation.

En “hackant” notre alimentation, en intégrant certains types d’aliments à notre diète, on peut parvenir à décupler notre niveau d’énergie. Certains aliments sont particulièrement efficaces pour nous donner un “boost” d’énergie rapidement, tandis que d’autres vont nous permettre de nous sentir plus énergiques au quotidien et à plus long terme.

Voilà donc quelques exemples d’aliments à intégrer à notre alimentation pour avoir plus d’énergie:

Le café

Le café est sans doute le “quick fix” le mieux connu et le plus apprécié pour un regain d’énergie quasi instantané. Que ce soit sous forme de café filtre ou de cappucino, le café est omniprésent et sa consommation est bien ancrée dans nos habitudes.

Toutefois, il faut faire attention: la caféine provoque un boost d’énergie qui est suivi quelques heures plus tard d’un crash qui nous laisse encore plus épuisés qu’au départ.

Tout de même, le café a plusieurs bienfaits. Une étude menée par la Harvard School of Public Health et l’université Columbia a découvert que la consommation de café aiderait entre autres à réduire les risques de dépression (particulièrement chez les femmes) et à améliorer l’humeur.

Alors, sauf indication contraire d’un spécialiste, le traditionnel café matinal serait une habitude à conserver pour améliorer notre énergie et entamer la journée du bon pied! Il faut simplement ne pas en abuser si on veut éviter d’être trop agité et d’avoir un crash d’énergie en mi-journée.

Le chocolat noir

Bonne nouvelle pour les amateurs de chocolat: le chocolat noir, qui a grimpé les échelons de l’alimentation santé au cours des dernières années, continue son ascension.

Cette délicieuse friandise contient de la théobromine (similaire à la caféine, qu’elle contient également en plus petite quantité) qui a entre autres pour effet de nous stimuler et d’améliorer notre attention.

Toutefois, puisque le chocolat est un aliment assez gras, il est à consommer avec modération! On peut également saupoudrer de la poudre de cacao dans nos mets ou breuvages pour bénéficier de ses bienfaits.

Fait à noter, une étude réalisée par la Northern Arizona University a découvert que la combinaison de chocolat noir et de L-Theanine (présente dans le thé vert) permet de réduire la pression sanguine. Voilà une combinaison très intéressante!

Le thé vert

Le thé vert est un breuvage aux mille et une vertus! Il contient de la caféine qui nous permet d’avoir plus d’énergie, mais en moins grande quantité que le café, ce qui nous permet de bénéficier de son effet stimulant sans craindre de devenir trop agité.

Le thé vert contient aussi de la L-theanine, dont la combinaison avec la caféine aide soutenir les fonctions cérébrales tout en améliorant la concentration.

En prime, une étude publiée dans le Journal of the American College of Nutrition study met de l’avant d’autres bienfaits comme un effet positif sur le métabolisme, sur la santé cardiovasculaire ainsi que des propriétés antivirales et antibactériennes (pour ne nommer que ceux-là).

Le miel

Le miel est consommé par l’être humain depuis au moins 6 000 à 8 000 ans (et certaines découvertes portent à croire que le miel faisait déjà partie de la diète des hominidés il y a plusieurs millions d’années).

Il n’y a rien d’étonnant à cela! En plus d’être une denrée non périssable, le miel est la version “nature” de la boisson énergie. Le sucre qu’il contient est relâché graduellement dans le sang, ce qui en fait une source d’énergie durable même s’il ne s’agit pas d’une source de glucides complexes. Tout ça sans parler de ses propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, antibactériennes et de tous les autres bienfaits du miel. Grâce au procédé de fabrication complexe effectué par les abeilles, le miel regorge de molécules bioactives bénéfiques pour la santé et de quelque 181 substances (minéraux et autres).

Toutefois, son haut taux de fructose (environ 25% plus sucrant que le sucre blanc) doit nous inciter à la modération. Il faut être prudent avec le fructose; une surconsommation mène à une accumulation de lipides dans le foie et une résistance à l’insuline. Afin de ne pas se priver des bienfaits du miel, il vaut mieux réduire les autres sources de fructose et de sucres dans notre diète (comme les breuvages sucrés au fructose, le sirop de maïs et les sucres ajoutés en général) pour privilégier le miel comme agent sucrant. 

Le riz brun

Le riz brun est riche en glucides complexes composés de sucres lents, ce qui offre à l’organisme un bon apport en énergie pendant plusieurs heures sans provoquer de hausse brusque du taux de sucre dans le sang.

Il est également riche en magnésium, en manganèse (ne pas confondre les deux) et contient du calcium. La combinaison du magnésium et du calcium est nécessaire pour assurer une bonne conversion du sucre (glucose) en énergie et le manganèse facilite aussi le métabolisme du sucre dans le sang.

Autrement dit, une portion de riz brun en accompagnement ou même en “salade-repas” sur l’heure du dîner est une très bonne façon de s’assurer d’avoir assez d’énergie pour passer l’après-midi sans somnoler!

Les poissons et fruits de mer

Les poissons et fruits de mer sont généralement riches en vitamine B12. Cette vitamine est reconnue pour son rôle auprès des globules rouges, mais a également la particularité d’équilibrer l’humeur ainsi que d’améliorer la mémoire, la concentration et l’énergie.

C’est une vitamine qu’on retrouve naturellement dans les produits animaliers (particulièrement le foie) comme le boeuf, le poulet et les oeufs, mais les poissons et fruits de mer tels que les huîtres, les palourdes, le maquereau, le hareng, le thon, le saumon, les sardines, le crabe et surtout les moules en sont particulièrement riches.

Pour les végétariens, la levure nutritionnelle riche en B12 est également un bon choix pour faire le plein de cette vitamine et des autres vitamines du groupe “B”.

Les noix et les graines

Les noix et les graines contiennent généralement une grande quantité de minéraux et de nutriments qui nous aident à avoir plus d’énergie, et leur teneur en protéines nous permet de nous sentir rassasiés sans tomber en “food coma”.

Elles contiennent souvent des taux intéressants de magnésium, élément qui facilite la transformation du sucre en énergie.  

Voici quelques exemples de graines et de noix particulièrement riches en magnésium: graines de citrouille, noix du Brésil, graines de tournesol, amandes, cajous, noisettes, noix de Grenoble, pacanes, pistaches et macadamia.

Un mélange de noix, graines et fruits séchés (sans sucre ajouté) est donc la collation idéale pour un “boost” d’énergie qui va par la même occasion satisfaire notre dent sucrée grâce aux sucres naturels des fruits! Pour éviter des mélanges trop sucrés ou salés, on peut acheter nos fruits et noix favoris en vrac (comme au Bulk Barn) et faire nos propres mélanges selon nos goûts. On peut aussi laisser aller notre imagination et ajouter, pourquoi pas, des fruits frais et des éclats de cacaos pour bénéficier des bienfaits du chocolat noir mentionnés plus haut!

De l’eau

L’un des symptômes de la déshydratation, même légère, est la fatigue. Le problème avec la déshydratation, c’est qu’on confond souvent la soif avec la faim. Au moment où on réalise qu’on a vraiment soif, on est déjà déshydraté et le mal est fait.

C’est pourquoi il est important de prendre l’habitude de boire régulièrement et de consommer des fruits et légumes riches en eau, comme du melon par exemple (melon d’eau, melon miel, cantaloup, etc.).

Pour faciliter cette habitude, on peut s’assurer de toujours avoir quelque chose à boire à proximité, comme une bouteille d’eau qu’on garde sur son bureau (on peut en agrémenter le goût en y ajoutant des petits fruits ou des tranches de citron) un thé ou une tisane par exemple.

Donc…

En résumé, pour avoir un petit boost d’énergie rapide sans trop élever notre taux de sucre, on peut miser sur le café et le chocolat noir avec modération ainsi que sur le thé vert à volonté.

Pour une énergie plus durable, mieux vaut privilégier les aliments dont le sucre est relâché graduellement dans le système sanguin, comme le miel ou le riz brun.

Les aliments riches en vitamine B12, comme les poissons et fruits de mer, ainsi que les aliments riches en magnésium comme les noix, les graines et le riz brun, aident au processus de transformation des aliments en énergie.

Finalement, s’assurer de toujours être bien hydraté permet d’éviter la fatigue qui est l’un des principaux symptômes de la déshydratation.   

QUI EST Mélodie Lambert?

Mes compétences sont issues d’un parcours académique multidisciplinaire et d’un cheminement professionnel qui m’a permis de me diversifier encore davantage. Je sais donc porter plusieurs chapeaux! Formée en arts visuels, en littérature et écriture journalistique, en communications, en conservation archivistique ainsi qu’en histoire, j’ai occupé au fil du temps des fonctions dans les domaines de la photographie, du tourisme, de la recherche et rédaction historique, de l’édition papier et numérique, de la documentation et de l’infographie. Mon attrait pour l’univers numérique et le domaine du commerce m’a poussée à faire mes premiers pas dans le domaine de la vente en ligne et de la création de sites web en 2015. Je développe depuis des aptitudes variées dans le domaine du marketing web, du commerce électronique et des outils numériques.

Laisser un commentaire 0 commentaires